Traitement communautaire de la malnutrition

Le fait de ne plus associer forcément traitement de la nutrition et hospitalisation a permis de traiter la malnutrition aiguë infantile à plus grande échelle et, partant, d’augmenter la prise en charge et l’accès au traitement des enfants malades tout en réduisant le coût social qu’entraîne une hospitalisation. En effet, de la sorte, les parents peuvent s’occuper des malades chez eux sans avoir à se déplacer ni à abandonner le reste de la famille. Ce progrès a été possible grâce à la création des Produits thérapeutiques prêts à la consommation (RUTF, d’après leurs initiales anglaises) comme le Plumpy Nut, dans laquelle Action contre la Faim a été pionnière. Toutefois, en cas de complications médicales ou de pathologies associées à la malnutrition, l’hospitalisation reste nécessaire. 

Share